Editions encre de chine



Romans
Architecture
Vins


 

Commander

Mon panier
0 Article(s)

Livraison 


 

   
 

Retour aux romans

Editions encre de Chine

 

9 € (port 3 €)

Commander ce livre

Titre :
LE MAÎTRE DU MONDE

Auteur :
Marcel Mirande

Résumé :
L’auteur du Maître du monde est un ci-devant architecte, heureusement un peu fou. Il a conçu d’étonnantes maisons et, en médoc, un chai vinicole doté de dix-neuf vitraux, œuvre de son frère raymond. Sur le toit d’un autre chai, par lui créé à blanquefort, ila fait planter de la vigne !

Son entré en littérature n’est donc pas étonnante puisque le premier devoir d’un auteur est de regimber. Ainsi, dès l’an de grâce 2007, une pièce de théâtre, Monsieur Georges, est créée sur scène à Bordeaux. C’est un franc succès. Mieux, cette farce pathétique a valu à son auteur le prix du roman philosophique 2011 délivré par l’ARDUA ‘Association régionale des Diplômés d’Université d’aquitaine). Et l’année suivante, coup sur coup, paraissent deux récits, délirants autant que philosophiques, Sous-marin et amiral, Amiral nous voilà.

Maître du monde est aussi un récit, de la même veine que les livraisons précédentes, mais il s’en distingue par les choix structurels : trente trois monologues de quatre personnages s’y succèdent et deux lieux, l’un haut et l’autre bas, s’y opposent diamétralement.

Nous sommes en Grèce, en face d’Ithaque, l’Île si chère à Ulysse. Le haut, c’est la montagne sur laquelle un monastère a été rebâti. Un seul moine y végète et y ronge son frein. Parfois, un berger crasseux et venimeux s’approche, suivi de son troupeau. Le bas, c’est un triste village marin peuplé d’êtres stupides et superstitieux. Sur sa minuscule chaise basse, un pope saugrenu y débite de sombres prophéties.

Le bas et le haut communiquent d’une drôle de façon. Ainsi , à Pâques, les villageois montent vers le monastère, ruisselants de sueur et psalmodiant d’étranges litanies inspirées par leur peur de l’enfer. Mieux, chaque matin, sur sa moto, un étudiant imbu de lui-même monte jusqu’ici. Il apporte des victuailles au vieux moine puis lui prépare ses repas. Il sert aussi de guide aux rares touristes qui s’aventurent en ce lieu sec.

Dire les colères, la peur, les conflits, le bêtise et la haine qui expliquent les échecs de la communication entre ces paranoïaques serait ici malvenu. Mieux vaut, chers lecteurs, que vous lisiez ces pages fulgurantes où les quatre protagonistes éructent, les uns contre les autres, et où les paysages sont lourds de fantastiques symboles.

Qui va gagner ? Qui va s’envoler ? Qui sera le Maître du monde, qui va mourir ?
C’est vous qui répondrez, chers lecteurs ! Sous le terrible regard d’un chien diabolique immobile et grotesque, le cul posé au bord du vide, l’œil rouge et le poil pelé.

 

Claude Peyroutet

 

 
   

 

 

| Conditions générales de ventes | Infos légales |

 

 

 © Les Editions Encre de Chine